Apparition à Fatima (Portugal) en 1917

  • English
  • Italian

La Sainte Vierge apparut sept fois à Fatima, au Portugal, du 13 Mai au 13 Octobre 1917 à 3 petits enfants : Jacinthe, François et Lucie. Lors de la troisième apparition, Marie révéla un secret divisé en 3 parties.

Article du journal ‘Neues Europa’ de Stoccarde du 15 octobre 1963 intitulé « L’avenir de l’humanité » signé par L. Enrich

Vous pouvez télécharger ce texte au format PDF ICI

fatimaNB.jpg

Lucie: « La première [partie] fut la vision de l’Enfer. Notre-Dame nous montra une grande mer de feu, qui paraissait se trouver sous la terre et, plongés dans ce feu, les démons et les âmes, comme s’ils étaient des braises transparentes, noires ou bronzées, avec une forme humaine. Ils flottaient dans cet incendie, soulevés par les flammes, qui sortaient d’eux-mêmes, avec des nuages de fumée. Ils retombaient de tous côtés, comme les étincelles retombent dans les grands incendies, sans poids ni équilibre, avec des cris et des gémissements de douleur et de désespoir qui horrifiaient et faisaient trembler de frayeur. Les démons se distinguaient par leurs formes horribles et dégoûtantes d’animaux épouvantables et inconnus, mais transparents et noirs. Cette vision dura un moment, grâce à notre bonne Mère du Ciel qui auparavant nous avait prévenus, nous promettant de nous emmener au Ciel (à la première apparition). Autrement, je crois que nous serions morts d’épouvante et de peur. »

La Vierge Marie: « Vous avez vu l’enfer où vont les âmes des pauvres pécheurs. Pour les sauver, Dieu veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur immaculé. Si l’on fait ce que je vais vous dire, beaucoup d’âmes seront sauvées et on aura la paix. La guerre va finir. Mais si l’on ne cesse d’offenser Dieu, sous le pontificat de Pie XI en commencera une autre pire encore. Lorsque vous verrez une nuit illuminée par une lumière inconnue, sachez que c’est le grand signe que Dieu vous donne, qu’Il va punir le monde de ses crimes par le moyen de la guerre, de la faim et des persécutions contre l’Église et le Saint-Père. Pour empêcher cette guerre, je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis. Si on accepte mes demandes, la Russie se convertira et on aura la paix ; sinon elle répandra ses erreurs à travers le monde, provoquant des guerres et des persécutions contre l’Église. Les bons seront martyrisés, le Saint-Père aura beaucoup à souffrir, diverses nations seront détruites. À la fin, mon Cœur immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie, qui se convertira, et il sera concédé au monde un certain temps de paix. »

« Ne t’inquiète pas, chère enfant, je suis la Mère de Dieu, qui te parle et qui te prie de proclamer en mon Nom le message suivant au monde entier. Tu t’attireras, ce faisant, de fortes hostilités. Écoute et retiens bien ce que je te dis:

Les hommes doivent devenir meilleurs. Ils doivent implorer la rémission des péchés qu’ils ont commis et qu’ils continueront à commettre ; qu’ils prient le Chapelet… il n’y a aucun problème personnel, familial, national ou international que je ne puis résoudre si on me le demande par le Chapelet. Tu me demandes un signe miraculeux afin que tous comprennent mes paroles que, par toi, j’adresse à l’humanité. Ce miracle, tu viens de le voir à l’instant. C’était le grand miracle du soleil ! Tous l’ont vu, croyants et incroyants, paysans et citadins, savants et journalistes, laïcs et prêtres.

Et maintenant, proclame en mon Nom :
Sur toute l’humanité viendra un grand châtiment, pas encore aujourd’hui, ni même demain, mais dans la deuxième moitié du XXe siècle. Ce que j’ai déjà fait connaître à la Salette par les enfants Mélanie et Maximin, je le répète aujourd’hui devant toi. L’humanité a été sacrilège et elle foule aux pieds le don qu’elle a reçu. L’ordre ne règne plus nulle part. Même aux postes les plus élevés, c’est Satan qui gouverne et décide de la marche des affaires. Il saura même s’introduire jusqu’aux plus hauts sommets de l’Eglise. Il réussira à semer la confusion dans l’esprit des grands savants qui inventent des armes avec lesquelles on peut détruire la moitié de l’humanité en quelques minutes. Il soumettra les puissants des peuples à son emprise et les conduira à fabriquer ces armes en masse. Si l’humanité ne s’en défend pas, je serai forcée de laisser tomber le bras de mon Fils. Si ceux qui sont à la tête du monde et de l’Eglise ne s’opposent pas à ces agissements, c’est moi qui le ferai et je prierai Dieu mon Père de faire venir sur les hommes sa justice. C’est alors que Dieu punira les hommes plus durement et plus sévèrement qu’Il ne les a punis par le déluge. Et les grands et les puissants y périront tout autant que les petits et les faibles. Mais aussi, il viendra pour l’Eglise un temps des plus dures épreuves. Des cardinaux seront contre des cardinaux, et des évêques contre des évêques. Satan se mettra au milieu de leur rang. A Rome aussi, il y aura de grands changements. Rome sera détruite. Ce qui est pourri tombe et ce qui tombe ne doit pas être maintenu. L’Eglise sera obscurcie et le monde plongé dans le désarroi.
fatima.jpg

La grande, grande guerre surviendra dans la deuxième moitié du vingtième siècle. La Russie sera le fouet de Dieu et, à la fin, elle se convertira. Que l’Amérique ne se croie pas invulnérable. Du feu et de la fumée tomberont alors du ciel et les eaux des océans se transformeront en vapeur, crachant leur écume vers le ciel, et tout ce qui est debout se renversera. Et des millions et d’autres millions d’hommes perdront la vie d’une heure à l’autre, et ceux qui vivent encore à ce moment-là envieront ceux qui sont morts. Il y aura tribulations partout où l’on porte le regard et misère sur toute la terre et désolation en tous pays. Voici, le temps se rapproche toujours plus, l’abîme s’approfondit toujours plus, et il n’y a plus d’issue ; les bons mourront avec les mauvais, les grands avec les petits, les princes de l’Eglise avec leurs fidèles, les souverains du monde avec leurs peuples; partout règnera la mort élevée à son triomphe par des hommes égarés et par les valets de Satan qui seront alors les seuls souverains sur terre. Ce sera un temps qu’aucun roi ni empereur, aucun cardinal ni évêque n’attend et il viendra quand même selon le dessein de mon Père pour punir et venger.

Plus tard, cependant, lorsque ceux qui survivront à tout seront encore vivants, on invoquera de nouveau Dieu et sa magnificence et l’on servira de nouveau Dieu comme naguère, lorsque le monde n’était pas aussi corrompu. J’appelle tous les vrais imitateurs de mon Fils Jésus-Christ, tous les vrais Chrétiens et les Apôtres des Derniers Temps ! Le Temps des Temps vient et la Fin des Fins si l’humanité ne se convertit pas et si cette conversion ne vient pas d’en haut, des dirigeants du monde et des dirigeants de l’Eglise. Mais malheur si cette conversion ne vient pas et si tout reste tel que c’est, oui, si tout devient pire encore.

Va mon enfant et proclame-le !

Je me tiendrai pour cela toujours à tes côtés, en t’aidant. »

Vous pouvez télécharger ce texte au format PDF ICI

Posté le 19 jan 2007 | Tags : , , |

Welcome

Marie_jesus.jpg

Traduction

Catégories

Receive new article

Liens externes

Copyright © 2017 Site dédié à Marie, mère de Jésus. All rights reserved.