Joseph

  • English
  • Italian

Joseph, « homme juste » selon la Bible (Mt 1, 19) est le patron des travailleurs de la tradition chrétienne. Par son humble soumission au plan divin et son abnégation, il a été un élément indispensable à l’avènement du Messie. Son exemple continue de nous inspirer aujourd’hui…

Saint_Joseph_with_the_Infant_Jesus_by_Guido_Reni__c_1635.jpg

Méditation de Saint Ephrem

« Joseph a aimé son Fils comme un enfant,
Il l’a servi comme un Dieu,
Il s’en est réjoui comme on se réjouit d’un juste,
Il l’a respecté comme un ami.
Ô merveille des merveilles !
Joseph dit :
« Qui me donne d’avoir pour fils
Le Fils du Très Haut ?
J’ai douté de sa mère,
Et j’ai pensé la quitter.
Je ne pensais pas que dans ses entrailles
Il y avait un immense Trésor
Qui a enrichi mon indignité dès le départ.
David, le roi de ma tribu, a porté la couronne.
Quant à moi, j’ai été grandement méprisé
Car je ne suis qu’un menuisier, non un roi.
Mais la couronne m’est revenue
Car j’ai porté dans mes bras
Le Roi de la création. »

Evangile de Matthieu chapitre 1 verset 18 à chapitre 2 verset 23

Mt 1, 18-19: Marie, sa mère, était fiancée à Joseph: or, avant qu’ils eussent mené vie commune, elle se trouve enceinte par le fait de l’Esprit Saint. Joseph, son mari, qui était un homme juste et ne voulait pas la dénoncer publiquement, résolut de la répudier sans bruit.

La réaction de Joseph était légitime. En effet, dans la mentalité juive de l’époque, la situation de Marie, condamnée par la Torah, était scandaleuse d’autant plus pour un homme intègre comme Joseph. Cependant, connaissant la pureté du cœur de Marie et son honnêteté, Joseph, dépassé par les événements, décide donc de la répudier sans bruit, cherchant à la protéger, pour lui éviter la lapidation car il était un homme juste. Joseph exerce ainsi un jugement personnel, pourtant contraire à loi juive, ce qui rejoint la parole du Christ dans Luc 12, 57: « Mais pourquoi ne jugez vous pas par vous-mêmes de ce qui est juste? »

Mt 1, 20-22: Alors qu’il avait formé ce dessein, voici que l’Ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit:  » Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ta femme: car ce qui a été engendré en Elle vient de l’Esprit Saint; Elle enfantera un Fils et tu l’appelleras du nom de Jésus car c’est Lui qui sauvera son peuple de ses péchés. »

L’Ange voyant Joseph troublé ne le blâme pas et le rassure connaissant la pureté de son cœur. Le trouble de Joseph est comparable à celui de Marie dans Lc 1, 29. L’Ange confirme que Marie est sa femme légitime ce qui implique qu’il a été lui-même choisi pour être son époux. Par ce songe, Joseph apprend son rôle de père légal et d’époux : « tu l’appelleras du nom de Jésus ».

Mt 1, 24-25: Une fois réveillé, Joseph fit comme l’Ange du Seigneur lui avait prescrit: il prit chez lui sa femme; et il ne la connut pas jusqu’au jour où elle enfanta un fils, et il l’appela du nom de Jésus.

Joseph se montre docile et obéissant à la volonté du Seigneur car l’Ange est venu lui confirmer les paroles de Marie. Ce songe rapproche Marie et Joseph et crée une confiance réciproque qui les soude pour faire face aux événements futurs. Dès cet instant, Joseph assume son rôle de père et d’époux légitime. En se soumettant au choix divin, Joseph renonce donc à ses éventuels projets de père de famille et d’époux en faisant preuve d’abnégation, d’humilité et de courage.

Mt 2, 13-15: Après leur départ, voici que l’Ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph et lui dit: « Lève toi, prends avec toi l’enfant et sa mère, et fuit en Egypte; et restes-y jusqu’à ce que je te dise. Car Hérode va rechercher l’enfant pour le faire périr ». Il se leva, prit avec lui l’enfant et sa mère, de nuit, et se retira en Egypte; et il resta là jusqu’à la mort d’Hérode; pour que s’accomplît l’oracle prophétique du Seigneur: « D’Egypte j’ai appelé mon fils ».

Mt 2, 20-23: « Lève toi, prends avec toi l’enfant et sa mère, et mets toi en route pour la terre d’Israël; car ils sont morts, ceux qui en voulaient à la vie de l’enfant. » Il se leva, prit avec lui l’enfant et sa mère, et rentra dans la terre d’Israël. Mais, apprenant qu’Archélaüs régnait sur la Judée à la place d’Hérode son père, il craignit de s’y rendre; averti en songe, il se retira dans la région de Galilée et vint s’établir dans une ville appelée Nazareth.

Joseph se montre obéissant et docile malgré la difficulté de sa mission. Joseph a le rôle de protecteur de Marie et de son enfant. De plus, apparait également l’étroite collaboration divino-humaine entre Joseph et l’Ange.

Evangile de Luc chapitre 2 verset 46 à 48

Lc 2, 46-48: Et il advint, au bout de trois jours, qu’ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs, les écoutant et les interrogeant; et tous ceux qui l’entendaient étaient stupéfaits de son intelligence et de ses réponses. A sa vue, ils furent saisis d’émotion, et sa mère lui dit: « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela? Vois! Ton père et moi, nous te cherchons, angoissés. »

Ces versets montrent à quel point Joseph remplit sa mission de père et donc de protecteur : l’attitude de Joseph, « angoissé », met en avant sa conscience d’avoir à charge cet enfant.

Posté le 25 jan 2007 | Tags : |

Welcome

Marie_jesus.jpg

Traduction

Catégories

Receive new article

Liens externes

Copyright © 2017 Site dédié à Marie, mère de Jésus. All rights reserved.