Qui a honte de Marie, J’aurai honte de lui

  • English
  • Italian

Texte retrouvé dans les archives du journal d’un prêtre:

20 février 1982:

Jésus :
« Je ne suis pas un Christ de tout acabit, Moi.
Je suis né de la Vierge Marie,
C’est pourquoi je suis conçu du Saint-Esprit.

La forme du nouveau Panorama est peut-être meilleure.
Moi, c’est l’Esprit qui m’intéresse.
Quand l’Esprit y sera, alors je l’agréerai fond et forme.
Dis-leur cela. S’ils trouvent que ces paroles sont trop fortes
Et ne peuvent être écoutées,
D’autres ont trouvé mes paroles trop fortes pour être écoutées.

C’est le chapelet qui me forme dans l’âme de dans les yeux des fils de ma Mère.
Je suis fils de Marie, Jésus, fils de Marie, l’Evangile le crie sur tous les toits.
Je n’ai pas honte d’être le Fils de Marie.
C’est par elle que j’ai assumé ma mission de Fils de Dieu.
Les fils de Dieu sont fils de Marie.
Je veux l’Eglise des fils de Marie.
C’est à croire ou à ne pas y croire, à prendre ou à laisser.

Je ne suis pas le Christ de tout acabit.
Je suis le Christ du Sacré Cœoeur.
Celui qui vient à moi, je l’introduirai dans mon Coeœur. Il n’y a pas d’autres demeures.
Tout le reste est illusion et fausse prophétie, fausse expression, fabulation de la juiverie et de son esprit.

Je suis le Christ du Sacré Coeœur né du Coeœur Immaculé de Marie.
Regarde les yeux de ce « Christ » plaqué sur le Panorama,
a-t-il les yeux ivres de vin ?
Le vin ne vient qu’à la demande de Marie, comme à Cana.
Je ne veux pas qu’on se fasse appeler « fils de Dieu », mais « fils de Marie », « Children of Mary ».

Qui a honte de Marie, j’aurai honte de lui.
Celui qui s’approche d’Elle s’approche de Moi
Et celui qui l’éloigne m’éloigne et éloigne Celui qui m’a envoyé.
Je l’ai dit des apôtres, à plus forte raison de celle qui m’a aimé et ne cesse de le faire plus que tout autre,
Dans l’amour, le don de soi, dans l’humilité, dans le dialogue perpétuel du coeœur à cœoeur.
Voilà Marie.
Tous ses enfants sont bénis.
Elle est la Mère de l’Apocalypse.
Toute résistance à Elle, fut-elle minime, ne vient pas du Paradis, mais du Maudit.

Ne cesse d’enseigner ces choses et de révéler la Grandeur de la Mère de toutes les Nations
Eclairés par le Soleil de la vraie foi.
Dis-leur que le chapelet est comme les coups répétés des ciseaux du sculpteur
Pour sculpter le vrai visage du Christ en nous, ses vrais traits, son vrai rayonnement, son propre regard.

A toi de commencer les cours bibliques par une prière à Marie.
Il ne s’agit pas seulement de connaitre la Vérité (les démons la connaissent),
Mais la connaitre dans un Esprit, celui de Marie qui est celui de Dieu.
Ils sont inséparables.

Je ne suis pas connu parce que Marie n’est pas connue ».

Posté le 16 mar 2008 | Tags : |

Welcome

Marie_jesus.jpg

Traduction

Catégories

Receive new article

Liens externes

Copyright © 2017 Site dédié à Marie, mère de Jésus. All rights reserved.