Le chapelet

  • English
  • Italian

Qu’est ce que le chapelet

Le chapelet, appelé également rosaire, est avant tout une prière, et donc un moyen de communication avec Dieu.
Le Padre Pio disait : « Soyez des âmes de prière. Ne vous fatiguez jamais de prier. C’est la chose essentielle. La prière fait violence au Coeur de Dieu, elle obtient les grâces nécessaires! » (Voir Mathieu 21,22 ; Luc 18,1 à 8 et 1 Thes 5,17)

Le chapelet est une récitation d’Ave Maria. L’Ave Maria est directement inspiré des écritures puisque cette prière reprend la salutation que l’ange Gabriel, de la part de Dieu, adresse à Marie dans Luc 1,28 et l’exclamation d’Elizabeth sous l’action de l’Esprit Saint dans Luc 1,42 : « Réjouis toi comblée de grâce, le Seigneur est avec toi. » et « Bénie es tu entre les femmes, et béni le fruit de ton sein! »

A noter également que l’origine du mot Chapelet remonte au Moyen Age. En effet, chapelet est le diminutif de « chapel », ancienne forme de chapeau. A cette époque chaque maison possédait une statuette de la Vierge, sur la tête de laquelle on posait une couronne ou « chapel » de roses (d’où le nom « rosaire »). Le soir, on avait l’habitude de dire une courte prière sur chaque fleur, de sorte que le « chapel » de la Vierge devint un objet de piété. Mais, comme il était peu commode, on imagina d’enfiler sur un cordon des grains de bois ou de métal qui tinrent lieu des fleurs, et l’on donna au tout le nom de « chapelet », c’est-à-dire « petit chapel ».

À Sainte Gertrude au 13ème siècle, Marie avait confié son amour pour cette prière :
« Jamais homme n’a fait quelque chose de plus beau que l’Ave Maria. On ne peut me saluer d’une façon plus douce à mon coeur que par ces paroles pleines de respect par lesquelles Dieu le Père m’a saluée lui-même. »

Pourquoi le chapelet

Le chapelet est une arme qui permet d’obtenir des grâces et des miracles à tous ceux qui le demandent dans un esprit d’humilité et de désintérêt, comme Marie l’explique à Marienfried:
« Demandez tout au Père, par mon Coeur Immaculé ! Si cela est adressé pour sa gloire, il vous le donnera. Ne suppliez pas pour des valeurs périssables, mais demandez des grâces pour des âmes individuelles, pour vos communautés, pour les peuples, afin que tous aiment et rendent gloire au Divin Coeur. »

Le chapelet est également un moyen de demander l’intercession de Marie dans toute situation difficile :
« Regardez, Père, la très sainte Vierge, en ces derniers temps que nous vivons, a donné une efficacité nouvelle à la récitation du Rosaire, de telle façon qu’il n’y a aucun problème, si difficile soit-il, temporel ou surtout spirituel, se référant à la vie personnelle de chacun de nous, de nos familles, des familles du monde ou des communautés religieuses, ou bien à la vie des peuples et des nations, il n’y a aucun problème, dis-je, si difficile soit-il, que nous ne puissions résoudre par la prière du saint Rosaire. Avec le saint Rosaire nous nous sauverons, nous nous sanctifierons, nous consolerons Notre Seigneur et obtiendrons le salut de beaucoup d’âmes. » (Paroles de Soeur Lucie de Fatima au Père Fuentes, le 26 décembre 1957)

De plus, le chapelet est un outil de prédilection pour ôter l’ancien et nous revêtir de l’Homme nouveau (Voir Ephésiens 4, 22 à 24 et Colossiens 3,10), comme nous l’enseigne Jésus dans le texte « Qui a honte de Marie, j’aurai honte de lui« :
« C’est le chapelet qui me forme dans l’âme et dans les yeux des fils de ma Mère. », « Dis-leur que le chapelet est comme les coups répétés des ciseaux du sculpteur. Pour sculpter le vrai visage du Christ en nous, ses vrais traits, son vrai rayonnement, son propre regard. »

Témoignage de soeur Lucie

La sainte Vierge Marie apparut à Fatima (Portugal) lors de 6 apparitions successives du 13 mai 1917 au 13 octobre 1917 à trois bergers dont soeur Lucie âgée de 11 ans. Nous retranscrivons ci-dessous les passages concernant le chapelet.

L’importance du récital quotidien

« Que l’on récite le chapelet tous les jours. Notre Dame a répété cela dans toutes ses apparitions, comme pour nous prémunir contre ces temps de désorientation diabolique, pour que nous ne nous laissions pas tromper par de fausses doctrines et que, par le moyen de la prière, l’élévation de notre âme vers Dieu ne s’amoindrisse pas. »

« Il est nécessaire … de ne pas se laisser entraîner par les doctrines des contestataires désorientés […]. La campagne est diabolique. Nous devons lui faire front, sans nous mettre en conflit. Nous devons dire aux âmes que, maintenant plus que jamais, il faut prier pour nous et pour ceux qui sont contre nous ! Nous devons réciter le chapelet tous les jours. C’est la prière que Notre Dame a le plus recommandée, comme pour nous prémunir, en prévision de ces jours de campagne diabolique ! Le démon sait que nous nous sauverons par la prière. Aussi est-ce contre elle qu’il mène sa campagne pour nous perdre. (…) »

La nécessité de la prière pour combattre les forces du mal

« La décadence qui existe dans le monde est sans nul doute la conséquence du manque d’esprit de prière. Ce fut en prévision de cette désorientation que la Vierge a recommandé avec tant d’insistance la récitation du chapelet. Et comme le chapelet est (…) la prière la plus propre à conserver la foi dans les âmes, le démon a déchaîné sa lutte contre lui. Malheureusement, nous voyons les désastres qu’il a causés… Nous devons défendre les âmes contre les erreurs qui peuvent les faire dévier du bon chemin. Je ne puis les aider autrement que par mes pauvres et humbles prières et sacrifices (…). Nous ne pouvons et nous ne devons pas nous arrêter, ni laisser, comme dit Notre Seigneur, les fils des ténèbres être plus avisés que les fils de lumière… Le rosaire est l’arme la plus puissante pour nous défendre sur le champ de bataille. »

« Le diable est très rusé et cherche nos points faibles afin de nous attaquer. Si nous ne sommes pas appliqués et attentifs à obtenir de Dieu la force, nous tomberons, car notre temps est très mauvais et nous sommes faibles. Seule la force de Dieu peut nous tenir debout. »

« Ainsi les petites feuilles [il s’agit d’un texte sur le chapelet composé par soeur Lucie] s’en vont auprès des âmes, comme un écho de la voix de Notre Dame, pour leur rappeler l’insistance avec laquelle elle nous a tant recommandé la prière du chapelet. C’est qu’elle savait déjà que devaient venir ces temps durant lesquels le démon et ses partisans combattraient tant cette prière pour éloigner les âmes de Dieu. Et sans Dieu, qui se sauvera?! A cause de cela nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour rapprocher les âmes de Dieu. »

L’importance de la répétition

Dieu a créé tout ce qui existe de façon à le conserver par la répétition continuelle et ininterrompue des mêmes actes. Ainsi, pour conserver la vie naturelle, nous inspirons et expirons toujours de la même façon; le coeur bat continuellement en suivant toujours le même rythme. Les astres, comme le soleil, la lune, les planètes, la terre, suivent toujours le même parcours que Dieu leur a fixé. Le jour succède à la nuit, année après année, toujours de la même façon. La lumière du soleil nous éclaire et nous réchauffe, toujours de la même façon. Pour beaucoup de plantes, les feuilles apparaissent au printemps, puis elles se couvrent de fleurs, donnent des fruits, et elles perdent à nouveau leurs feuilles en automne ou en hiver.

Ainsi, tout suit la loi que Dieu a fixée, et il n’est encore venu à l’idée de personne de dire que cela est monotone et qu’il faudrait donc s’en passer ! En effet, nous en avons besoin pour vivre ! Eh bien, dans la vie spirituelle, nous avons le même besoin de répéter continuellement les mêmes prières, les mêmes actes de foi, d’espérance et de charité, pour avoir la vie, puisque notre vie est une participation continuelle à la vie de Dieu.

Quand les disciples ont demandé à Jésus-Christ de leur enseigner à prier, il leur a appris (…) la belle formule du « Notre Père », en disant : « Lorsque vous priez, dites : Père… » (Luc 11,2). Le Seigneur nous a fait prier ainsi, sans nous dire qu’après un certain nombre d’années, nous devrions chercher une nouvelle formule de prière, parce que celle-ci serait devenue dépassée et monotone.

(…) Ce qui manque à ceux qui trouvent la prière du chapelet monotone, c’est l’Amour ; et tout ce qui est fait sans amour est sans valeur.
Enfin « A ceux qui prétendent que le chapelet est une prière dépassée et monotone à cause de la répétition des prières qui la composent, je leur demande s’il est quelque chose qui vive sans que ce soit par la répétition continuelle des mêmes actes. »

Le Chapelet, moyen d’accéder à Dieu par Notre Mère

« Toutes les personnes de bonne volonté peuvent et doivent, chaque jour, réciter le chapelet. Et pourquoi? Pour nous mettre en contact avec Dieu, le remercier de tous ses bienfaits, et lui demander les grâces dont nous avons besoin. C’est cette prière du chapelet qui nous mène à la rencontre familière avec Dieu, comme le fils va trouver son père pour le remercier de tous les bienfaits reçus, pour traiter avec lui de ses affaires particulières, pour recevoir ses conseils, son aide, son appui et sa bénédiction.
Puisque nous sommes tous dans la nécessité de prier, Dieu nous demande comme mesure quotidienne (…) la prière du chapelet, que l’on peut faire aussi bien en commun qu’en particulier, aussi bien à l’église qu’à la maison, en famille ou seul, aussi bien en voyageant qu’en nous promenant tranquillement à travers champs.(…) La journée a vingt-quatre heures… Il n’est pas exagéré de réserver un quart d’heure à la vie spirituelle, pour nous entretenir intimement et familièrement avec Dieu! »

Conclusion

Le chapelet est le moyen privilégié pour toucher le coeur de notre Mère et obtenir son assistance dans toutes nos entreprises. Comme Elle nous le dit lors de Son apparition à Marienfried: « Priez et offrez à travers moi! Priez continuellement! Priez le rosaire! Demandez tout au Père, par mon Coeur Immaculé! » ou encore à Fatima: « qu’ils prient le Chapelet… il n’y a aucun problème personnel, familial, national ou international que je ne puis résoudre si on me le demande par le Chapelet ».

« Priez assidûment le rosaire et n’ayez aucune crainte, car je serai toujours avec vous. »

15.06.11

Welcome

Marie_jesus.jpg

Traduction

Catégories

Receive new article

Liens externes

Copyright © 2017 Site dédié à Marie, mère de Jésus. All rights reserved.